Votre agence immobilière à Saint-Nazaire n’a que de bonnes nouvelles pour les candidats à l’emprunt !

Partager sur :
Votre agence immobilière à Saint-Nazaire n’a que de bonnes nouvelles pour les candidats à l’emprunt !

Jusqu’à mi-février, l’assouplissement des recommandations annoncé par le HCSF le 17 décembre n’avait eu que peu d’impact sur les normes d’octroi de crédit des banques… Celles qui appliquaient déjà moins strictement les recommandations ont continué à le faire, mais les autres n’ont pas assoupli leurs critères. En janvier, peu de nouvelles banques acceptaient en effet de dépasser 35 % d'endettement, ou des durées de 25 ans. 

Depuis mi-février et la publication de la notice précisant la recommandation du HCSF le 27 janvier, la plupart des banques changent peu à peu leur fusil d’épaule. Elles acceptent d’aller jusqu’à 35 % d’endettement. Une bonne nouvelle pour les emprunteurs ? Votre agence immobilière à Saint-Nazaire fait le point.

Qu’est-ce que cela change ?

En assouplissant ses recommandations le 17 décembre 2020, notamment avec un taux d'endettement maximum rehaussé à 35 %, le HCSF a ouvert la voie à un retour des emprunteurs exclus du crédit en 2020. Pretto avait conclu à une exclusion de 95 000 ménages du marché immobilier en 2020 suite au durcissement des conditions d'octroi de crédit immobilier. Leur taux d'endettement restait supérieur à 33 %, même après optimisation de leur projet de financement (allongement de la durée et/ ou augmentation de l'apport).

Suite aux assouplissements introduits en fin d'année dernière, 2/3 d'entre eux pourront emprunter cette année, soit 63 000 foyers emprunteurs (ce qui représente 5 % des transactions réalisées en 2019).

"En 2020, outre les recommandations du HCSF, de nombreux emprunteurs ont été exclus par la crise sanitaire et les exigences des banques, notamment sur l'apport. Des effets multiples qui ont contribué à la légère baisse du marché immobilier. La révision des préconisations du HCSF apporte un peu d'air aux emprunteurs empêchés en 2020, et permet aussi à une autre partie des candidats à l'achat de profiter d'une hausse de leur capacité d'emprunt" déclare Pierre Chapon, président de Pretto.

O.D. / MySweetProd © Adobe Stock